dimanche 19 juillet 2015

Dans ma boîte aux lettres (63)


Bonjour les loulous!!!

Me voilà pour notre rendez-vous gourmand hihi oui bon je ne mange pas les livres, mais je les vois bien comme des friandises. Vous aussi?

Voilà ce qui est venu me rejoindre

Pascal Marmet m'a envoyé son tout nouveau roman


Parmi les milliers de voyageurs, Laurent erre seul dans le hall de la gare de Lyon, l'air paumé. Il vient de rater son CAP boulangerie et sa mère l'a mis dehors. Samy, escroc à la grande gueule, le repère rapidement. Il a bien l'intention de profiter de la naïveté de ce gamin aux chaussures vertes et l'entraîne dans un cambriolage. L'appartement dans lequel ils pénètrent est une sorte d'antichambre du musée des Arts premiers et regorge de trésors africains. Mais ils tombent nez à nez avec la propriétaire et collectionneuse. Comme elle s'est blessée en tombant dans les escaliers, ils lui viennent en aide avant de s'enfuir. Pourtant, quelques heures plus tard, elle est retrouvée morte, abattue de cinq balles tirées à bout portant. Le commandant Chanel, chargé de l'enquête, s'enfonce alors dans l'étrange passé de cette victime, épouse d'un ex-préfet assassiné quai de Conti peu de temps auparavant. Un polar haletant sur fond de sorcellerie qui nous dévoile les coulisses de la gare de Lyon et nous ouvre les portes du célèbre 36 quai des Orfèvres.

L'édition Marabooks m'a envoyé ce livre


Enfant, Klaudia a toujours été terrifiée par son père. Quant aux crimes commis par celui-ci dans son passé, elle en éprouve une effroyable honte. Aussi, son éloignement pour entrer à l'université est-il pour elle l'occasion rêvée de se « réinventer », elle se transforme alors en Eliza Bennet, une jeune femme pleine d'assurance. Mais lorsque Klaudia se retrouve obligée de revenir chez elle, la voilà dramatiquement piégée dans une double vie. La révélation de secrets enfouis dans le passé de son père oblige la jeune femme à affronter enfin son héritage familial. Mais elle va bientôt soupçonner qu'elle n'est pas la seule personne de la famille à s'être forgé une double identité - et pas la seule non plus à être capable de mettre un terme à une existence...



J'ai emprunté celui-ci à la bibliothèque

La vie aux côtés de notre père fut pleine d'impondérables et de charme. Elle n'était ni banale ni triste. Le mythe de l'acteur comique abandonnant son humour à la sortir du théâtre pour afficher le masque d'une mélancolie pesante n'a jamais eu sa place dans notre maison. Louis de Funès était un homme aussi drôle dans la vie qu'à l'écran, sans toutefois utiliser les mêmes armes car il exerçait avant tout un vrai métier, qu'il a peaufiné tout au long de sa carrière. La curiosité de son public est toujours aussi vive : " Comment faisait-il pour trouver tout cela ? " " Il paraît qu'il était extrêmement nerveux " " Vous racontait-il ses gags avant de les jouer ? " " On dit qu'il était extrêmement dur sur un tournage . " " Etait-il sévère avec vous ? " Autant de questions que nous abordons dans ce livre, en tant que témoins privilégiés de cette aventure si originale. " Si l'on connaît tous par cœur l'acteur Louis de Funès et ses films, l'homme, qui aimait la discrétion, reste, lui, méconnu. Dans ce portrait intime, ses enfants nous proposent da faire connaissance avec cet homme secret. On y découvre la personnalité ignorée de leur père, une vie au quotidien riche et trépidante, ponctuée de rebondissements et de péripéties souvent dignes de ses films. Ce vagabondage à la fois inattendu, cocasse et émouvant ravira tous les admirateurs de Louis de Funès.

Et ma soeur m'a prêté deux livres également


Rhume ? Une pneumonie qui s’annonce. Mal de tête ? Les prémices d’une méningite. Thomas est hypocondriaque, le sait, et se soigne… en passant aux aveux ! Angoisses et terreurs jamais vérifiées, le voici enchaînant visites chez son généraliste, suppliques à sa pharmacienne, analyses et scanners qui ne le rassurent jamais. 
Les aventures de ce malade imaginaire vont vous faire mourir… de rire !


Lucie, postière réservée, regarde le temps passer au rythme des épreuves infligées par la vie. Son ordinaire ne lui convient pas jusqu'au jour où sa demande de mutation pour le département des lettres perdues de Libourne est acceptée... Elle ne le sait pas encore mais cette nouvelle va transformer sa vie...

Et vous, qu'avez-vous découvert?

6 commentaires:

  1. Je te souhaite de belles lectures :)

    RépondreSupprimer
  2. Jolies réceptions ! Bonnes lectures à toi. :)

    RépondreSupprimer
  3. Bonne lecture avec cet IMM bien hétéroclite comme je les aimé !
    Belle semaine à toi ☼
    Cajou

    RépondreSupprimer