dimanche 3 janvier 2016

Zaïda les vents d'Espagne et d'Afrique de Bernard DOMEYNE

Edition: Publibook
Nombres de pages: 378 pages

Résumé: Espagne, XIe siècle: la péninsule est morcelée en une multitude d'États. Au Nord, quatre royaumes chrétiens: Aragon, Navarre, comté de Barcelone, et le puissant royaume de Castille et León. Au Sud, sur les ruines du califat omeyyade de Cordoue, sont nés plusieurs dizaines de principautés musulmanes, les taïfas, plus prompts à se battre entre elles qu'à lutter contre la puissance renaissante de la chrétienté. Dans cette Espagne compliquée où vont s'affronter, dans une lutte à mort, les ambitions rivales des Almoravides du Maroc, de l'émir de Séville – le prince-poète al-Mutamid – et du roi de Castille et León Alphonse VI, deux destinées vont se croiser: celle de Zaïda, jeune princesse mauresque, fille d'Itimad al-Rumaikiyya, favorite de l'émir de Séville, et celle d'Alphonse VI. Bientôt le roi de Castille et León s'empare de Tolède, et al-Andalus est conquise par les Almoravides. La princesse Zaïda choisit alors de s'exiler à la Cour d'Alphonse VI, au palais al-Hizam, théâtre d'une guerre feutrée entre clans rivaux: d'un côté les Bourguignons de la reine Constance et de Bernard de Sauvetat, archevêque-primat de Tolède; de l'autre la belle maîtresse du roi, Chimène Nuñez de Guzman et les ricos homes de Castille... Zaïda saura-t-elle s'imposer alors que, sous couvert de religion, les ambitions se déchaînent?

Mon avis : Bernard Domeyne a vraiment une plume intéressante.

Voilà le deuxième roman que je lis de cet auteur et vraiment, je suis conquise.

Zaïda naît dans une époque où les hommes décident, où les hommes guerroient et conquièrent les contrées de façon radicales. Elle grandit dans un harem de roi, où on lui apprend à grandir en gardant en vue son futur rôle, celui d’une femme qui aura de l’importance. Fille adoptive de dirigeant, elle est destinée à être mariée à un grand d’état.

Mais à cette époque plus qu’à toute autre, les destins prédits pouvaient être détruits rapidement. Et c’est ce qui arrive à Zaïda, obligée de se réfugier, veuve, à la cour de Castille, auprès du roi Alphonse VI.

Par intrigue, et par sentiment, elle finira reine de Castille, et mère du prince héritier.

Le livre est complet, rempli de descriptions en tous genres : paysages, batailles, arbres généalogiques, coutumes ancestrales et autres explications sont présentes pour permettre au lecteur de bien se situer par rapport aux divers évènement qui ont fait l’Histoire.

Cette époque, où les croisades se préparent, où Jérusalem passe d’une main à l’autre, pendant que les musulmans veulent gagner des territoires espagnols, était complexe, et je pense qu’il n’a pas dû être facile à l’auteur d’en retracer une ligne du temps claire.

Mais le défi est relevé, et à l’appui de dates, il a pu donner une vision plus nette et permette à la néophyte que je suis par rapport à cette période de comprendre les tenants et les aboutissants, sans pour autant avoir l’impression d’être assommée d’explications.

La partie romancée du livre permet justement d’alléger ces parties plus techniques, et permet d’entrer dans les pièces intimes des palais royaux.

Bref, j’ai fait un voyage en Espagne époustouflant.

Par contre (comme toujours hihi),  je suis allée chercher des informations sur Internet, permettant de visualiser ce que Bernard Domeyne m’expliquait. Je n’ai malheureusement rien trouvé sur Zaïda d’Espagne. Alors : Rêve ou réalité ?

Points attribués : 8/10


Je remercie l’édition Publibook pour cette lecture complète.

2 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas mais je note :)

    RépondreSupprimer
  2. Les romans historiques , c'est pas trop mon truc mais ta chronique me donne envie !

    RépondreSupprimer