lundi 28 mars 2016

C'est lundi, que lisez-vous? (106)


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.


Il s'agit de répondre à trois questions:
1. Qu'ai-je lu la semaine passée?
2. Que suis-je en train de lire?
3. Que lirai-je après?








Claire et Jamie fuient l'oppression anglaise en se rendant au Nouveau Monde où ils pourront enfin connaître la paix. Mais en cet automne 1767, l'Histoire elle-même va se mêler de leur faire la vie difficile puisque l'Amérique coloniale va bientôt livrer sa guerre de l'Indépendance. Restée dans le confort du XXe siècle, la fille de Claire, Brianna, découvre dans des archives qu'un sort tragique guette sa mère et Jamie. Une seule solution: traverser à son tour la frontière du temps afin de les sauver. Mais elle doit agir vite. Avant que les portes du temps ne se referment sur eux...


Le 13 février 1984. Le corps de Christine Van Hees, une jeune fille de 16 ans, est retrouvé calciné dans une sinistre champignonnière dans la banlieue de Bruxelles. Pendant 30 ans, les enquêteurs de la police belge vont enquêter tous azimuts pour retrouver les coupables de ce crime atroce. Des dizaines de pistes seront suivies. Tout ce que la Belgique comptait de violeurs, de pervers, d'assassins ou de pyromanes furent interrogés. Deux pistes essentielles se dégageront durant ces trois décennies: celle des punks, dont plusieurs furent inculpés, et celle du fameux témoin X1 qui mettait en cause un vaste réseau pédocriminel dont Marc Dutroux, l'homme le plus détesté de Belgique, aurait été membre. Ces deux pistes aboutirent à non-lieu.

Qui donc a tué Christine Van Hees et pourquoi? L'ouvrage examine les pistes principales sur lesquelles ont travaillé les enquêteur et dresse un portrait d'une jeune fille qui semblait bien dans sa peau, une adolescente comme les autres.

L'auteur, se basant sur des documents judiciaires inédits et des conversations avec des protagonistes de l'affaire, propose une théorie nouvelle inconnue jusqu'à ce jour, expliquant les tenants et les aboutissants de cette affaire criminelle extrêmement grave.




Antoine, Parisien, est tombé sous le charme des collines et des forêts du Morvan. Un jour de promenade il découvre, choqué, une étoile de David taguée sur le portail d'une maison. La propriétaire des lieux, Clara, une vieille dame énergique et bienveillante, fait de lui son confident...
Pendant la guerre, Clara n'avait que cinq ans lorsque ses parents ont été arrêtés et déportés. Elle a été recueillie par des voisins qui ont été ses parents de substitution. Bien que devenue l'institutrice du pays, elle y est toujours restée « la Juive ». Avec, en filigrane, toutes les interrogations qui taraudent Clara et son angoisse de voir se réveiller les vieux démons...
Pourquoi notamment la petite broche ayant appartenu à sa mère se
retrouve-t-elle, trente ans plus tard, épinglée sur le chemisier de l'une
de ses amies ? Ses parents auraient-ils été dénoncés ? Qui connaît la vérité dans le village ?


La générosité a souvent deux visages.
Celui qu’on voit et l’autre, trouble.

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. 
Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. 
Elle serre un bébé dans ses bras. 
Rien ne les abrite. 
Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. 
Aussi fragile. 
Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. 
Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener…

Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. 
Qui est vraiment Willow ? 
Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ?

Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

Et vous, que lisez-vous?

22 commentaires:

  1. J'ai "les garçons ne tricotent pas" dans ma PAL il a l'air complètement barré ce roman lol

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que ce tome de Outlander te plait, personnellement je l'ai dévoré.

    Très bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  3. J'adore la couverture de "Les garçons ne tricotent pas"
    Je te souhaite une excellente semaine livresque et une bonne fête de Pâques

    RépondreSupprimer
  4. je ne connais pas du tout tes lectures mais je te souhaite une excellente semaine remplie de belles découvertes

    RépondreSupprimer
  5. Je te souhaite une bonne semaine de lectures.

    RépondreSupprimer
  6. La couverture de "L'Emprise du passé" est super belle!

    Bonne semaine!

    RépondreSupprimer
  7. • Belle semaine et bonnes lectures.

    RépondreSupprimer
  8. Les garçons ne tricotent pas en public me fais grave envie bonne semaine

    RépondreSupprimer
  9. Je te souhaite une excellente semaine et de belles découvertes ! :)

    RépondreSupprimer
  10. Nous te souhaitons une agréable semaine de lectures !

    RépondreSupprimer
  11. Je te souhaite une très jolie semaine de lectures !

    RépondreSupprimer
  12. les garçons ne tricotent pas était bien sympa ! belle semaine à toi

    RépondreSupprimer
  13. Bonne semaine de lecture ! :)

    RépondreSupprimer
  14. Je te souhaite une très belle semaine !

    RépondreSupprimer
  15. Je te souhaite une très bonne semaine et de belles lectures :) ♥

    RépondreSupprimer
  16. Je ne connais pas tes lectures mais je te souhaite une très bonne semaine livresque ^^

    RépondreSupprimer
  17. De bien jolies lectures. Passes une bonne fin de weekend chocolaté.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour a toi !! Cette semaine je ne connais aucun des livres que tu présentes
    Je te souhaite une tres belle journée et une très bonne semaine livresque!

    Comme a chaque fois, voici le lien vers mon "C'est lundi" qui te permettra de découvrir ce que je lis !
    http://carnetsvie.blogspot.fr/2016/03/cest-lundi-que-lisez-vous-19.html

    RépondreSupprimer