lundi 19 septembre 2016

C'est lundi, que lisez-vous? (131)




Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.

Il s'agit de répondre à trois questions:

1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

2. Que suis-je en train de lire?

3. Que lirai-je après?







Dans l’imagination populaire, la grande vague hystérique de sorcellerie, de sabbats et de procès terrifiants de cruauté, avec leurs interrogatoires sadiques et l’horrible issue du bucher, est indissociable de l’image d’un Moyen Âge obscurantiste.

Or, la majorité des hallucinants procès de sorcellerie se déroulèrent du XVe à la fin du XVIIIe siècle et servirent à focaliser, sur des boucs émissaires, la colère d’une population mise à mal par les famines et les guerres interminables.

Le dégoût et la peur qu’inspirent les maléfices – potions répugnantes, meurtres rituels d’enfants,… – au peuple justifient des exorcismes obscènes et des procès accompagnés de tortures effroyables. Cependant, derrière ce tableau effarant de la sorcellerie « ordinaire », se dessine une autre réalité, celle des faux procès de sorcellerie qui sont en fait des règlements de comptes politiques déguisés, bien plus nombreux qu’on le pense. Cet autre visage de l’usage d’accusation de sorcellerie recèle bien des surprises et révèle de curieux mystères…



À l'orée des années 70, New York est au bord du gouffre. Dans le Bronx, les gangs font la loi, les immeubles sont détruits par les flammes. Dans ce décor d'apocalypse naît le hip-hop, qui va déferler sur la planète. Récit d'initiation, de violence, de révolte et de musique, Brûle est le roman d'une génération perdue, le roman musical d'une jeunesse en feu.


Je m’appelle Claudia, j’ai 12 ans, et je tenais absolument à rétablir la vérité sur la chasse au trésor à laquelle toute ma classe a participé à travers New York. Les rumeurs d’émeute et de kidnapping sont totalement exagérées. Tout ce qui s’est passé est uniquement la faute des Cyberpestes, cette bande de filles odieuses qui a voulu tricher ! C’est vrai que mon père, coach de l’équipe de mon frère Reese, n’a pas assuré ; mais quand on voit les débiles qu’il avait… Les filles de mon équipe vous diront qu’avec Jens, on n’était pas gâtées non plus, mais ne les écoutez pas : ce n’est pas parce qu’il est trop mignon que je lui trouve des circonstances atténuantes…

Et vous, que lisez-vous?

5 commentaires:

  1. je te souhaite une très jolies semaine remplie de belles découvertes

    RépondreSupprimer
  2. Je passe te souhaiter une très jolie semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Je te souhaite une très belle semaine livresque ����

    RépondreSupprimer